Le Yoga : le business du bien-être à la croissance exponentielle

Ça ne vous a certainement pas échappé : depuis le nouveau millénaire, la santé est devenue une véritable obsession, le corps est l’objet d’énormément d’attentions. Il faut être en forme,  manger sainement (5 fruits et légumes par jour !), pratiquer une activité physique régulière. Et les options sont multiples : salles de gym, cours de danse, course à pied, vélo, vous avez l’embarras du choix !

Mais une bonne santé n’est pas seulement physique, elle est aussi mentale. Juvénal, le disait déjà, il y deux millénaires :

« Un esprit sain dans un corps sain. »

Alors, permettez-moi d’introduire une pratique 5 fois millénaire, ayant connu une renaissance depuis près d’un demi-siècle ; nous venant directement de l’Inde antique, vous l’avez reconnue, j’ai nommé le Yoga !

Alors, je vous arrête tout de suite, ne fuyez pas, ne prenez pas peur !

Certains d’entre vous considèrent probablement le Yoga comme une sorte de secte obscure, avec ses prosélytes dévoués, les yeux pénétrés d’une foi dévote, tentant de convertir ses amis, de les ramener dans le droit chemin.

Ajoutez à cela toutes les positions "extravagantes" dans lesquelles il faut péniblement plier son corps, et ces maîtres sibyllins distillant une pseudo-philosophie hérité de la pensée New Age, avouez qu’il y a de quoi rester pour le moins dubitatif. Je ne vous l’enlèverai pas, je suis aussi passé par là. Mais, j’ai le regret de vous annoncer que le Yoga ne se résume pas qu’à ces images "caricaturales".

 

Mais, ça vient d'où le yoga ?

Commençons pas un point primordial. L’étymologie du mot, pour être précis. En sanskrit, yoga désigne la jointure du corps et de l’esprit. Profondément liée à l’hindouisme et à sa philosophie, le Yoga est plus qu’une simple activité physique, c’est une discipline à part entière, une hygiène de vie. Les premiers yogis, il y a plus de 5000 ans, mêlaient aux exercices physiques, méditation et ascèse.

L’objectif était de lier le corps, le cœur et l’esprit. C’est un ensemble indissociable, beaucoup plus large que la pratique actuelle se concentrant sur chaque aspect individuellement. En extrapolant à peine, on pourrait le définir comme une manière d’être au monde.

 

Royal, karma, bhakti, jnâna, hatha ! à vos souhaits !

De ce passé lointain et prestigieux, le Yoga a connu d’invariables et innombrables mutations, de diversifications. 
Si bien qu’on peut dénombrer 5 voies principales : yoga de l’action (karma-yoga) ; yoga de la dévotion (bhakti-yoga) ; yoga de la connaissance (jnâna-yoga) ; yoga du corps (hatha-yoga) ; et le yoga royal (raja-yoga) regroupant les quatre voies précédentes.

Ces voies sont des directions générales, au sein de chacune s’élaborent des types, des pratiques, des styles différents. En Occident c’est principalement le hatha-yoga qui est enseigné, se concentrant sur le corps, le souffle et les énergies corporelles.

 

L'origine d'une popularité : L'admiration !

Néanmoins, il est intéressant de se demander comment et pourquoi le Yoga est-il devenu si populaire ces 60 dernières années en Occident ? Un des facteurs, et pas des moindres, est la fascination que l’Orient a toujours exercé sur nos sociétés, depuis la nuit des temps. L’Histoire pullule d’exemples, par  les échanges commerciaux (soie, épices, opium, miam miam !), les défis techniques et humains (circumnavigation par l’ouest pour arriver en Inde), la culture exotique fantasmé (Kama Sutra, Les 1001 nuits, miam miam encore !).

Plus récemment, dans le courant des années soixante cet attrait se renforce, l’Orient devient plus accessible pour tout un chacun. Les échanges, les voyages se multiplient, on part découvrir ces contrées lointaines, et on ramène une part de ce qu’on a pu voir. 
Un exemple entre milles, les Beatles partant en Inde pour suivre les enseignements de Maharishi Mahesh Yogi, gourou notoire, et revenant en Europe baignés de sonorités indiennes. Le voyage s’effectue aussi dans l’autre sens, donnant à l’occasion à Ravi Shankar de faire connaître la magie du sitar à toute une génération. Dans cet effervescence, cette curiosité,  des maîtres yogis viennent en Europe faire découvrir leur art ancestral, répandre leurs enseignements.

Dans cette période en quête d’une spiritualité nouvelle, fraîche, le Yoga trouve parfaitement les conditions idéales à une implantation pérenne, alliant culture du corps et de l’esprit. Il se fait tranquillement sa place dans nos sociétés, connaissant dès lors une expansion constante, voyant son nombre de pratiquants augmenter chaque année.

De nombreux bénéfices

Son atout principal est sa grande richesse, son ampleur. Chacun peut y trouver ce qui l’intéresse, opter pour une voie du Yoga, ou bien décider d’explorer une des milliers de déclinaisons existantes. Certains privilégieront plutôt le côté relaxation, exercice physique quand d’autres se concentreront plus sur la méditation, la spiritualité. Voila toute la beauté de la chose, le caractère inépuisable du Yoga. Sri Tirumalai Krishnamacharya, (oui, c'est imprononçable :) un des grands maîtres du Yoga se considérait toujours comme élève, après une vie passée à l’enseigner !

Même en se concentrant sur le populaire hatha-yoga, des milliers de postures existent, des centaines d’exercices respiratoires aideront à la relaxation, à la concentration, à une maîtrise plus sûre de son corps et son esprit. Toujours garder en tête que le but est l’harmonie, avec soi-même, les autres, son environnement ou même l’Univers entier !

Enfin, si le Yoga rencontre un tel succès, c’est aussi grâce à son universalité. Tout le monde peut le pratiquer, n’importe où, depuis n’importe quel endroit de la Terre. Il suffit de peu pour s’y mettre, juste d’un soupçon de bonne volonté.

De plus, avec la révolution technologique actuelle, le Yoga devient accessible au plus grand nombre. Une simple connexion Internet donne accès à des ressources infinies que ce soit des cours en ligne, des conseils pratiques, des positions inconnues ou des récits détaillés de sa passionnante histoire millénaire. Certains viennent même à le considérer comme le premier produit de la Mondialisation, c’est pour dire.

Pour conclure, deux faits montrant que le Yoga est bien parti pour durer. Depuis 2014, l’ONU a créé une journée internationale du Yoga, le 21 juin. Quel meilleur moyen pour accompagner le solstice d’été! Enfin, l’Inde, mère patrie du Yoga, vient de lui consacrer un hommage mérité, par la création d’un ministère du Yoga en 2014.

Partagez cette infographie sur votre site/blog en insérant le code suivant :

Mai 5, 2016