Bitcoin, la crypto-monnaie qui monte

Tirant sa dénomination du vocable anglais « bit » désignant l’unité d’information binaire et « coin » qui signifie pièce de monnaie, Bitcoin constitue, à la fois, un système révolutionnaire de paiement de pair à pair et une monnaie virtuelle associée, deux réalités qui s’imbriquent pour donner une solution pertinente et perspicace sur le marché financier en général et dans la sphère des échanges en ligne en particulier.

Une monnaie virtuelle, libre, décentralisée...

Par essence, le Bitcoin est une monnaie non régie par une autorité centrale, comme la Banque de France, BCE ou encore la FED, qui en orienteraient la politique entres autres par des mesures coercitives impactant dangereusement la vie de ses utilisateurs.

Banque de France

Cette monnaie s’émancipe ainsi du système monétaire international afin de mettre ses usagers à l’abri des turpitudes vécues à des moments données dans certains pays comme la Grèce, pour ne citer que le fait frustrant le plus récent. De plus, le Bitcoin grâce à ses transactions rapides et presque sans frais, met un terme aux longs délais d’attente (de 48 à 72 heures au moins) lors des virements nationaux et internationaux ainsi qu’aux commissions exorbitantes induites par ceux-ci. Par ailleurs, le Bitcoin rend chaque titulaire de compte maître de ses avoirs qui ne peuvent, de ce fait, subir les affres d’une mainmise inopinée des autorités (gels, blocages, saisies, …).   

Comment cette monnaie fonctionne t-elle ?

Avec le Bitcoin, le fonctionnement de la monnaie (son cours, l’encadrement des échanges, …) est basé sur le consensus qui s’obtient à la majorité des nœuds ou blocs qui la gèrent et la pérennisent à travers le monde. Aucune entité ne décide unilatéralement de l’avenir de cette monnaie. Bien entendu, en raison de sa facilité d’utilisation et de l’engouement suscité auprès du public, cette entité virtuelle fait l’objet d’interdictions et de mesures contraignantes qui, au lieu de l’affaiblir, confirment son bien fondé et la renforcent tout en la mettant au devant de l’actualité financière.

Découvrez ci-dessous des informations surprenantes sur cette monnaie pas comme les autres !

 

Un brin d'histoire et une anecdote amusante !

A son lancement en janvier 2009, Bitcoin, BTC ou XBT en abrégé, n’avait l’air de rien puisqu’en mai 2010, soit plus d’un an après, il a servi à acheter de la pizza. Hanyecz, l’acheteur a dû payer 10 000 BTC pour obtenir une pizza qui ne valait qu’un dollar américain (1 USD). Au cours d'aujourd'hui, cela représente 4 MILLIONS D'EUROS ! OUI OUI ! Plusieurs plateformes utilisant cette monnaie naissent par la suite. C’est le cas de MtGox qui permet d’échanger des cartes à collectionner. Le cours du Bitcoin reste cependant assez faible : 0,06 € en août 2010 et 0,40 €, trois mois plus tard. Qu’à cela ne tienne, la monnaie « libre » continue d’intéresser la toile partout dans le monde au point qu’en février 2011, elle est s’échangée à 1 USD, puis à 1 € quelques jours après.

C’est alors que les médias s’y intéressent, provocant du coup une spéculation qui fait monter sa valeur à 28 USD avant de reprendre son cours normal. En 2012, la fondation Bitcoin naît pour veiller aux intérêts et à la liberté du système.

Wordpress, Reddit, le géant chinois Baidu, Ebay, l’Université de Nicosie, l’agence de voyage CheapAir.com et bien d’autres entreprises s’intéressent ou adoptent le Bitcoin comme moyen de paiement.

Cela dit, le Bitcoin apparaît comme une monnaie virtuelle ordinaire avec un fort potentiel. Les Chinois s’intéressent massivement à lui, courant avril 2013. Dès le 09 avril, sa valeur est de 287 € : il s’agit là d’un nouveau record. 

 

Qu'en disent les autorités ?

De façon surprenante, certaines autorités financières et judiciaires en disent du bien. On peut citer entre autres :  

  • Ben Bernanke, alors Président de la réserve fédérale des États-Unis qui, dans une communication adressée le 6 septembre 2013 à un comité du Sénat, révèle que le Bitcoin constitue un système de paiement efficient, sûr et rapide.
  • Le Département Américain de la Justice déclare, deux mois plus tard, que le Bitcoin est « légitime » en tant que monnaie.  

Toutefois, d'autres son de cloches se font entendre. La montée fulgurante du cours du Bitcoin (plus de 1200 USD fin 2013) fait monter au créneau les banques centrales de France, de Chine, de l’Inde, de l’Île Maurice et d’Europe. Par crainte d’importants risques (fuite massive de capitaux vers l’étranger, incidences sur le Yuan, …), des mesures drastiques y compris des restrictions et l’interdiction sont prises. En Chine, le change entre Bitcoin et Yuan devient illégal. L’ardeur des utilisateurs chinois s’est littéralement estompée, occasionnant une sortie de bulle spéculative de la monnaie virtuelle.

Malgré toutes ces péripéties, la monnaie Bitcoin se porte assez bien avec un cours se situant à plus de 350 €. Il va sans dire qu’il est impossible d’empêcher que les ressortissants d’un pays donné l’utilisent car pour y parvenir, il aurait fallu absolument interdire Internet. Cela dit, Bitcoin reste ouvert à tous dans tout pays.

 

Comment accéder à la monnaie Bitcoin et l’utiliser ?

Ouvert à tous, l’accès à Bitcoin est subordonné à l’ouverture d’un "portefeuille bitcoin" directement en ligne. Il faut donc avoir au préalable un ordinateur, un support ou un terminal mobile connecté à Internet. Ensuite, vous pouvez vous rendre sur le site bitcoin.org et y choisir votre fournisseur de portefeuille bitcoin (gratuit). Suffisamment prévenant sur les risques liés à Bitcoin, le site fournit une kyrielle d’informations sur ce qu’il faut savoir avant d’utiliser cette monnaie virtuelle et surtout comment sécuriser votre portefeuille.

 

Quel portefeuille Bitcoin choisir ?

Souhaitez-vous utiliser Bitcoin sur votre système mobile (Blackberry, Windows phone, ios, Android), sur votre ordinateur (tournant sous Windows, Mac ou Linux), sur le web ou au moyen d’un matériel dédié (cartes à puce vendue par des entités comme la maison du Bitcoin, …) ?

 

Portefeuille

Web

Bureau

Mobile

Matériel

Logiciels au choix

  • BitGo
  • CoinKite
  • Green Adress
  • Xapo
  • Coinbase
  • Circle
  • Coinapult
  • BitGo
  • Bither
  • Bitcoin Core
  • Copay
  • Electrum
  • Green Adress
  • MultiBit HD
  • mSIGNA
  • Airbitz
  • Bitcoin Wallet
  • Bither
  • GreenBits
  • Green Adress
  • Mycelium
  • Breadwallet
  • Copay
  • Coinomi

 

  • Trezor
  • Keepkey
  • Ledger Nano

    

Une fois votre portefeuille choisi et vous enregistrement effectué, vous pouvez commencer à obtenir des Bitcoins en les acceptant en contrepartie de biens et services vendus ou en les achetant auprès de quelqu’un que vous connaissez bien ou sur une bourse de change sur la toile. Il vous est constamment rappelé que ce système, bien qu’il fonctionne sur la base d’une cryptographie de niveau militaire, reste encore jeune, peut comporter des failles et que chaque usager est responsable de la sécurité de son propre portefeuille comme dans la vie ordinaire. Cela dit, le Bitcoin reste une monnaie prometteuse, à utiliser avec parcimonie !

Partagez cette infographie sur votre site/blog en insérant le code suivant :

Avr 22, 2016